L’automne fait son entrée, la lutte suisse aussi

L’automne est là et annonce d’ores et déjà le froid et l’humidité typiques de cette période. Avec lui se termine la saison de la lutte en extérieur. Pour se maintenir en forme en vue des futures fêtes de lutte en salle, les athlètes s’entraînent maintenant de plus en plus en local de lutte ou à l’intérieur… Il est évident que les sportifs ne sont pas les seuls à devoir s’adapter à la météo, cette obligation concernant également les agriculteurs, les entreprises communales, les aéroports et quantité d’autres exploitants de flottes et de parcs de machines. Tout comme de nombreux automobilistes vont bientôt monter leurs pneus d’hiver, les engins aussi doivent être mis en condition pour affronter l’automne et l’hiver.

L’hiver approche, mais sûrement!

Tant qu’il n’y a pas de neige, rares sont ceux qui pensent à l’équipement d’hiver adapté. Chaînes à neige de voitures ou outils nécessaires pour s’acquitter des obligations de déneigement: lorsque la première neige apparaît, les équipements doivent être prêts en un tour de main et le véhicule doit être opérationnel. Par conséquent, le mot d’ordre suivant lequel il vaut mieux prévenir que guérir prévaut.

Certains points doivent être observés pour pouvoir utiliser en toute sécurité aussi bien les véhicules utilitaires que les voitures particulières. Pour un seul véhicule ou pour une flotte entière.

Vérifier en temps voulu …

  • que les pneumatiques présentent une profondeur de profil minimale de quatre millimètres
  • que la pression d’air est adaptée aux pneus
  • qu’il y a suffisamment de chaînes à neige pour tous les véhicules, dans les régions particulièrement enneigées
  • l’appoint en liquide lave-vitre et antigel permettant de résister à l’hiver a bien été effectué dans les systèmes d’essuie-glace
  • que les lames en caoutchouc des essuie-glace sont impeccables, ou les remplacer au besoin
  • que le liquide de refroidissement est bien résistant au gel – sinon, faire l’appoint d’antigel!
  • que sont aussi disponibles dans le véhicule – outre la trousse de premier secours, le triangle et la veste de signalisation – une lampe de poche, des câbles de démarrage, de l’antigel et du lave-vitre pour tout appoint éventuel (un dégivreur de serrure n’est utile que s’il se trouve à portée de main (donc, pas à l’intérieur du véhicule)).

Sur le plan technique aussi, chaque véhicule devrait faire l’objet d’un contrôle nouveau approfondi, réalisé de préférence par un professionnel. C’est la seule manière de garantir que tous les véhicules rouleront en toute sécurité, même en cas de gel, de neige fondue et de températures négatives. Attention: seuls des matériels parfaitement préparés sont garants d’une utilisation fiable exempte de danger, précisément lorsqu’il faudra les utiliser.

Sur le plan technique, il convient de contrôler ce qui suit:

  • les logiciels de commande/contrôle, mises à jour incluses
  • l’endommagement et l’usure
  • le bon fonctionnement des freins et des phares
  • la direction et le groupe hydraulique
  • les vitres et serrures
  • les ceintures, l’éclairage, le klaxon, les écrans/affichages

Partager cet article:

Gagnez deux billets pour la FFLS à Zoug

Gagnez maintenant deux billets pour vous et la personne qui vous accompagnera
à la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres 2019 à Zoug.

Participez maintenant!

Vous avez
encore des questions?

Ecrivez-nous simplement à
esaf@aebi-schmidt.com
ou appelez-vous au
+41 34 421 61 21

Pour ne rater aucune action, abonnez-vous à notre newsletter







#Aebilutte
Suivre Aebi lors de la FFLS et gagner!